Comment écrire une Newsletter qui cartonne ?

Tu as une commerciale dans ton entreprise que tu ne connais pas.

Elle peut faire connaître ton business, véhiculer ton image, et surtout elle te ramener de nouveaux clients.

Cette commerciale s’appelle Newsletter !

Pourquoi ma newsletter ne vend pas, ou peu, actuellement ?

Black Friday, soldes, promotions de Noël, Saint Valentin…

-20% sur tels produits, prix exceptionnels, jeux concours…

Voici les périodes d’envoi et le contenu de la plupart des newsletters.

Rien qu’en lisant l’objet du mail, nous connaissons le contenu, et tout le monde envoie les mêmes types d’offres donc pourquoi lire encore et encore les mêmes choses. D’autant plus que les périodes d’envois sont similaires pour tous, donc votre mail se retrouve noyé au milieu d’autres offres commerciales.

C’est pareil avec les courriers publicitaires dans ta boîte aux lettres, tu les mets directement dans la poubelle !

Beaucoup utilisent la newsletter comme un canal de communication pour leurs offres spéciales.

Mais la newsletter est un canal de communication et de vente terriblement sous-estimé.

Voici l’exemple parfait : Antoine Blanchemaison, un jeune entrepreneur du web. Il vit de son business en envoyant un mail par jour ! Et ce n’est pas le seul à faire ça !


Comment écrire une Newsletter qui cartonne?

Nage à contre-courant et différencie-toi! Commence par écrire un titre atypique qui va intriguer. Quelque chose que tes cibles n’ont pas l’habitude de voir dans leur boîte mail ou comme notification sur leur Smartphone.

Il faut surprendre et rendre curieux !

Ensuite la newsletter ne doit pas avoir impérativement quelque chose à vendre. Elle peut conseiller, accompagner et même donner de la valeur à votre prospect. 

Mets-toi à la place de celui qui la reçois. Si tu ne fais que proposer des promotions, ton lecteur ne va même plus prendre le temps d’ouvrir tes mails car il va savoir ce qu’ils contiennent. On a tous déjà râlé auprès de quelqu’un en disant «rah qu’est ce qu’il va encore essayer de me vendre?! ».

Cependant, si ta newsletter donne un conseil judicieux et résous un problème, elle sera perçue complètement différemment. Ton prospect sera attentif à la prochaine qu’il recevra. Il voudra encore un conseil ou une astuce.

En aidant ainsi ta cible, tu crées un lien :

  • Ton lecteur aura confiance en ton expertise, car tu l’auras aidé.
  • Il en parlera autour de lui, il est fort probable qu’il connaisse d’autres personnes ayant le même problème que lui !
  • Si ta cible ouvre tes « mails conseils », elle ouvrira aussi tes pages de vente.


Elle lira tous tes mails avec plus d’attention, même tes mails de vente. Et ainsi cela rendra tes mails de vente beaucoup plus puissants!

Elle aura confiance et de la sympathie pour toi.


Quelques exemples de valeur que des commerces peuvent apporter à leurs prospects :

Secteur alimentaire – restauration : des idées de recettes, liste des meilleurs ingrédients par saison, idée de présentation de table à reproduire à la maison.

Secteur Beauté : donner des recettes naturelles pour faire des masques/shampooings à partir de fruits et légumes, comment régler des problèmes de peau, des astuces pour utiliser ton produit.

Économie : Donner des prévisions gratuites, expliquer des systèmes boursiers, analyser la séance boursière du jour.

Il te faut compatir avec ton prospect, te mettre à sa place et de se demander quels problèmes a-t-il au quotidien pour pouvoir lui apporter de la valeur.

L’objectif de la newsletter n’est pas de spammer ta liste email, mais d’envoyer un mail que les gens ont envie d’ouvrir et de lire.

Dernier point entre nous, le mot Newsletter… il est tout sauf sexy!

Tu préfères recevoir des newsletters ou des conseils gratuits dans ta boîte mail?

Le principe est le même, mais la façon de la présenter est différente. Et juste changer le mot newsletter peut considérablement augmenter ton taux d’inscription.