La 5G, révolution ou catastrophe ?

Comprendre le vrai débat

Cette technologie controversée ne cesse de faire débat à cause de sa pollution. Nous ne cessons d’entendre que les ondes sont très polluantes.

À l’heure où l’écologie devient un argument politique (oui je parle bien de Martine Aubry qui a voulu interdire la 5G à Lille pour remonter sa côte de popularité), il me semblait important de faire un point et surtout d’expliquer simplement les vrais enjeux de cette technologie.

Alors déjà, commençons par mettre les points sur les i : je ne suis ni un pro 5G ni un anti 5G. Cet article est informatif, je vais être le plus neutre possible, ça sera à vous de vous faire votre propre avis !

L’essentiel est de comprendre ce qui se passe et d’être sensibilisé aux futures évolutions technologiques.


5g pollution

Pourquoi la 5G?

La 4G fonctionne plutôt bien pour une utilisation ordinaire quotidienne. Du jour au lendemain la 5G est entrée dans notre vie sans que nous le demandions. Forcément, cela en a étonné plus d’un.

1. Accélération technologique :

La technologie avance de plus en plus vite. Un secteur où nous le percevons bien est celui de la santé : depuis 2000, chaque année nous multiplions par 2 les innovations médicales ( source livre de R.Kurzweil « Serons-nous immortel? »). L’IA et les nanotechnologies arrivent à grands pas dans le domaine médical. Bientôt les intelligences artificielles nous liront les radios avec un taux d’erreur inférieur à 1%. Ainsi nous pourrons avoir des résultats plus rapides et plus sûrs. La rapidité sauve des vies dans la santé !

Cela laissera aussi plus de temps aux médecins de se concentrer sur des tâches qui nécessitent une intervention humaine. Utile quand l’on sait que les médecins sont en voie de disparition…

Autour de nous c’est pareil, la technologie évolue. Comparez vos habitudes entre 2010 et 2020 et vous verrez qu’en 10 ans nous avons considérablement augmenté notre connexion à Internet :

  • si vous achetez une voiture neuve en 2020 elle sera connectée
  • si vous achetez une nouvelle console vous passerez par le cloud (par exemple Google avec sa console Stadia qui est entièrement dématérialisée ou la PS5 édition digitale)
  • si vous écoutez de la musique ou regardez des séries c’est en streaming
  • Le nombre de marketplace a explosé en 10 ans
  • Le nombre de réseaux sociaux a considérablement augmenté

Ajoutez à cela que la population augmente, les réseaux ont besoin d’évoluer pour suivre.

Voilà le premier pourquoi de la 5G.

2. Évolution des usages :

À chaque réseau sa révolution :

  • La 3G a rendu Internet accessible de façon nomade avec juste un mobile dans poche.
  • La 4G a changé notre utilisation d’Internet. Grâce à son débit beaucoup plus puissant, ce réseau a permis la création du streaming : cinéma, musique, jeux vidéo, etc.

Avant 2010 vous ne faisiez pas de Netflix and Chill, vous n’aviez pas de playlist infinie sur Spotify, vous ne regardiez pas de live Twitch. Même sur les réseaux sociaux vous ne regardiez pas autant de vidéos. Sans la 4G Tik Tok n’aurait jamais vu le jour !

– La 5G va développer des technologies à interactions instantanées : Kézako ? Je t’explique tout dans le paragraphe suivant !


révolution technologique

4G vs 5G : une vraie évolution ?

La 5G ne va pas beaucoup augmenter (au départ) la vitesse de connexion.

La 5G va rendre le temps de latence inexistant.

Je m’explique :

Aujourd’hui vous faites une recherche Google sur votre smartphone. Votre smartphone va se connecter au réseau 4G de votre opérateur. Ce temps de connexion prend quelques secondes, cela s’appelle la latence. Ensuite une fois sur le réseau 4G le débit charge la page web demandée.

Avec la 5G le processus est le même sans cette latence. La connexion au réseau est instantanée.

Pour faire des recherches web, nous pouvons nous permettre d’attendre quelques secondes, ça n’est pas une révolution.

Or pour les technologies à interactions instantanées, la 4G n’est pas suffisante.

Ces technologies émergentes sont : la réalité virtuelle, voitures autonomes, domotique, surveillance, blockchain, etc.

Elles ne peuvent pas se permettre d’avoir un temps de latence ( latence = temps de connexion au débit Internet ).

Par exemple, votre voiture autonome devra freiner instantanément si un obstacle intervient sur la route, une seconde est vitale sur le bitume !

Si vous conduisez un drone en réalité virtuelle pour secourir un alpiniste blessé dans un endroit inaccessible en montagne, quelques secondes de latence peuvent avoir des répercussions sur la vie d’un individu.

Ou simplement, lorsque votre maison sera connectée, ça vous agacera que les lumières ne s’allument pas instantanément lorsque vous cliquez sur votre smartphone.

Vous allez me dire « Aurel c’est bien beau, mais je suis encore loin d’avoir une maison connectée ou une voiture autonome ! ». Justement, parlons-en !

Pour l’instant nous utilisons peu ces innovations car nous sommes bridés par le réseau. Les Tesla, par exemple, sont déjà équipées d’un système nommé Autopilot (pas très original comme nom je vous l’accorde). Or la loi et les assureurs n’autorisent pas l’utilisation ce mode en France. Mais en Amérique, nous pouvons aisément nous faire conduire par sa Tesla sans toucher au volant.

Comme la 4G qui a généralisé le streaming, la 5G va très probablement démocratiser ces nouvelles technologies. On fait le point dans 10 ans !


catastrophe écologique

Une nouvelle menace pour la planète ?

La France en retard :

Déjà, prenons en compte que la 5G n’est pas une invention de 2020. Beaucoup de pays l’utilisent déjà. En réalité c’est la France qui est en retard sur les autres nations :

– L’Amérique utilise la 5G depuis fin 2018. AT&T a déployé le réseau dans 10 villes à travers plusieurs états. Donald Trump souhaitait que les USA soient les premiers à utiliser cette technologie pour concurrencer Huawei ( pour rappel Hawei est chinois. Ils fournissent une grosse partie des antennes 5G au monde entier).

– La Chine, le Japon et la Corée du Sud ont lancé la 5G début 2019. Les Chinois comptent plus de 160 millions d’appareils connectés, le Japon 5 millions et la Cordée du Sud 7,8 millions (source Futura Tech).

  • En Europe, la 5G est disponible en Espagne (depuis juin 2019 avec Vodaphone), au Royaume-Uni (depuis début 2019), en Allemagne (depuis juillet 2019), en Italie, Autriche, Belgique, Hongrie, Irlande, Lettonie, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Finlande, et Suède.

En somme, la 5G compte 213 millions d’utilisateurs fin 2020 (dont 190 en Asie). La demande de moratoire de Martine Aubry contre la 5G pour la ville de Lille partait peut-être d’une bonne intention, mais priver 232 000 habitants de la 5G aura plus d’effet sur sa cote de popularité que sur la planète…

La 5G une énergie verte…

Une fréquence en 5G consomme 2 fois plus d’énergie qu’en 4G.

En revanche, la 5G dispose d’une nouvelle technologie appelée MIMO.

C’est une technologie de multiplexage : elle permet à 5 fois plus d’utilisateurs de se connecter sur la même fréquence.

Donc si une fréquence qui consomme 2 fois d’énergie sert 5 fois plus de personnes, nous faisons des économies d’énergie !

Mais aussi, les antennes 5G ont une fonction veille lorsqu’elles ne sont pas utilisées. Ainsi cela permet d’éviter une perte d’énergie inutile.

En théorie, la 5G polluera moins que la 4G.

… qui va polluer :

Cependant il faut associer toutes les pièces du puzzle pour avoir une vue d’ensemble. Même si ses promesses techniques sont vertes, il subsiste des facteurs qui entraîneront l’effet inverse :

  • Le nombre de connexions ne cesse de croître. Même si la 5G permet plus de connexions simultanées sur une même fréquence, le nombre d’utilisations de fréquence ne cesse de croître. Ceci est dû au nombre d’individus sur la planète, à l’omniprésence des écrans connectés et à la surconsommation des produits tech.

Tant que le nombre de connexions sera hors contrôle, la technologie MIMO n’aura au final pas (ou peu) d’intérêts écologiques.

  • La transition entre 4G et 5G ne se fera pas du jour au lendemain. Le temps du déploiement des antennes ainsi que le temps que les consommateurs renouvellent leur « parc de produits connectés » avec leurs abonnements, risquent de prendre quelques années. Durant ces années les antennes 4G et 5G cohabiteront ensemble. Plus d’antennes, plus d’énergies consommées, je ne vous fais pas de dessin…
  • En parlant de renouveler « le parc de produits connectés », cette surconsommation technologique est un ÉNORME problème de pollution. La 5G va aggraver ce problème.

En pratique, la 5G va clairement polluer… au début !

Une technologie évolutive :

La 5G dans 5 ans ne sera pas la même 5G qu’en 2020. Il va y avoir 2 temps forts pour ce nouveau réseau :

  • Les prouesses technologiques
  • L’optimisation énergétique

De nouvelles utilisations vont se créer. De nouveaux besoins vont apparaître, de nouveaux emplois, de nouveaux appareils. L’arrivée d’une nouvelle technologie est généralement suivie d’un effet cascade le temps d’apprivoiser celle-ci.

Par exemple la 4G est arrivée fin 2011 en France, et Netflix est arrivé fin 2014 dans notre pays.

Une fois la 5G rentrée dans les moeurs, les antennes 4G commenceront à disparaître petit à petit.

L’utilisation énergétique 5G pourrait diminuer avec le temps. L’agence Internationale de l’Énergie annonce que la consommation des antennes 5G ne serait que 25% plus élevée que les 4G en 2022 (alors qu’aujourd’hui nous sommes au double).

Les fabricants prévoient que la 5G sera 10 fois plus économe en 2030 qu’aujourd’hui (source journal La Recherche)

Avec de la patience, la 5G semblera allier performance et écologie.

Cependant la question écologique est urgente. Le temps que la 5G soit optimisée, sera-t-il trop tard?

5G débat

En conclusion

Il y a du bon et du mauvais. C’est pourquoi le débat est si animé et que cette technologie est si clivante.

Que vous soyez pour ou contre, la 5G est en train d’être déployée en France. 

Cependant nous n’avons pas de boule de cristal. Nous ne pouvons pas avoir de certitudes, il est impossible de connaître l’avenir de ce réseau.

Va-t-il être vraiment désastreux pour l’environnement ?

Les promesses d’économie d’énergies sur le long terme vont-elles être tenues ?

Est-ce que cela va vraiment transformer notre quotidien et même créer des technologies plus vertes?

Je vous laisse méditer là-dessus.

La 6G est en cours de développement. Elle est prévue pour 2030. Cette future technologie sera dédiée à l’optimisation énergétique des réseaux de communication, et non à la performance comme la 5G.

Sauf qu’en 10 ans beaucoup de choses peuvent changer, je le répète, nous vivons dans un monde sans certitude.

En revanche, les mentalités changent. Aujourd’hui lorsqu’une technologie est déployée la question de l’impact écologique est au centre des discussions. Je trouve qu’avoir ce type de réflexion est une victoire pour l’environnement.

Même si le combat pour le climat reste encore long, le mouvement va dans le bon sens et c’est essentiel de continuer ainsi.

Les avancées technologiques transforment notre économie, la santé, le travail, le social… toute notre vie.

Utilisées à bon escient elles améliorent considérablement notre niveau de vie.

Depuis la nuit des temps, l’humain continue toujours de tendre vers le progrès, c’est dans ses gènes.

Voici le nouveau défi qui s’impose à nous :

Comment continuer le progrès technologique tout en limitant notre impact environnemental ?

Comment faire vraiment rimer technologie avec écologie ?

Voici le vrai débat !